Biais de prévision

Foresight bias

Illusion de compétence conduisant le sujet à surestimer la performance future de sa mémoire quand il existe une divergence inhérente entre la situation d'apprentissage et la situation de test (Koriat & Bjork, 2005).


En savoir plus :

Ce biais est particulièrement élevé dans d'une tâche de mémoire de paires associées : pendant l'apprentissage, indice et réponse sont présentés en même temps, alors que seul l'indice est présenté pendant la phase de test.

Par exemple, Koariat & Bjork (2005, Expérience 2) ont demandé à des personnes de mémoriser des paires de mots. Après chaque paire, les participants devaient indiquer la probabilité avec laquelle ils pensaient pouvoir rappeler le second mot de la paire en se servant du premier comme indice (jugement d'apprentissage).  Les paires de mots étaient construites à partir d'associations « vers l'avant » (forward associations) ou rétrogrades (backward associations). Par exemple, en anglais, la paire umbrella-rain repose sur une association vers l'avant car, selon des données d'associations verbales, la probabilité que possède le mot umbrella de susciter le mot rain est élevée. Par contre, la paire inverse rain-umbella repose sur une association rétrograde car la probabilité du mot rain à susciter le mot umbrella est faible.

Au moment du test, le premier mot de chaque paire était présenté au sujet qui devait se souvenir du mot qui lui était associé. Les résultats ont montré que les participants ont jugé qu'ils se souviendraient tout aussi bien des mots des paires « vers l'avant » que des paires rétrogrades. Pourtant, dans les faits, ils se sont mieux souvenus des paires « vers l'avant » et ont donc subjectivement exagéré leur capacité à se souvenir des paires rétrogrades. 


À lire :

Koriat, A., & Bjork, R. A. (2005). Illusions of competence in monitoring one’s knowledge during study. Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory, and Cognition, 31(2), 187‑194. doi:10.1037/0278-7393.31.2.187


Voir aussi :

Jugement d'apprentissage
Métamémoire