Chaînage associatif

Associative chaining

Approche théorique proposée pour expliquer le rappel sériel. Chaque item d'une liste est associé en mémoire à l'item qui le suit, formant ainsi une chaîne associative. Au moment du rappel, chaque item sert d'indice pour récupérer l'item suivant. Les théories du chaînage associatif envisagent des associations entre items distants. Cependant, la force associative est plus forte entre voisins contigus.

En savoir plus :


Ebbinghaus (1885) fut l’un des premiers psychologues à introduire l’idée du chaînage associatif  (p. 161) :

Par conséquent, selon cette conception, les liens associatifs, qui assurent l'union d'une série d'éléments rappelée, ne sont pas simplement présents entre chaque élément et son successeur immédiat, mais vont bien au-delà en s'étendant aux éléments qui entretiennent entre eux une relation temporelle. La force des liens varie avec la distance des éléments, mais même le plus faible d'entre eux doit être considéré comme étant d'une importance relativement considérable.



À lire :

Ebbinghaus, H.(1885). La mémoire : recherches de psychologie expérimentale. Traduction de S. Nicolas. Paris: L’Harmattan.