Effet de fausse persistance

False-persistence effect

Les faux souvenirs sont stables dans le temps et, dans certaines circonstances, ils peuvent l’être plus que les vrais souvenirs. En outre, avec le temps, le nombre de faux souvenirs peut augmenter, alors même que le nombre de vrais souvenirs décline (Brainerd & Reyna, 2005). Ces phénomènes sont notamment prédits par la théorie de la trace floue et ont été confirmés expérimentalement.

À lire :

Brainerd, C. J., & Reyna, V. F. (2005). The Science of False Memory. New York: Oxford University Press.

Voir aussi :

Faux souvenir
Théorie de la trace floue