Effet de l'alternative peu plausible

Dud-alternative effect

Dans une tâche de mémoire à choix multiple, le fait d'inclure une alternative peu plausible augmente le niveau de confiance qu'attribuent les sujets à leur choix d'une alternative plausible.

En savoir plus :

Par exemple, Charman, Wells & Joy (2011) ont demandé aux participants à leurs expériences de visionner une scène de crime. Puis, il leur était demandé d'identifier le coupable au cours d'un tapissage. En fait, le coupable n'était pas présenté dans la parade d'identification. Les résultats ont montré que la présence de figurants peu plausibles dans la parade (parce que leur apparence physique était visuellement très différente de celle du malfaiteur) augmentait la confiance des participants d'avoir désigné le coupable lorsqu'ils choisissaient un figurant plausible (c'est-à-dire, qui ressemblait au malfaiteur).


À lire :

Charman, S. D., Wells, G. L., & Joy, S. W. (2011). The dud effect: Adding highly dissimilar fillers increases confidence in lineup identifications. Law and Human Behavior, 35(6), 479‑500. doi:10.1007/s10979-010-9261-1

Hanczakowski, M., Zawadzka, K., & Higham, P. A. (2014). The dud-alternative effect in memory for associations: Putting confidence into local context. Psychonomic Bulletin & Review, 21(2), 543‑548. doi:10.3758/s13423-013-0497-x

Windschitl, P. D., & Chambers, J. R. (2004). The Dud-alternative effect in likelihood judgment. Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory, and Cognition, 30(1), 198‑215. doi:10.1037/0278-7393.30.1.198