Effet du jugement d’apprentissage différé

Delayed judgement of learning effect ; Delayed JOL effect

La précision d'un jugement d'apprentissage par rapport à la performance réelle de la mémoire est meilleure quand ce jugement s'effectue après un délai suivant la phase d'étude que s'il s'effectue immédiatement après celle-ci.


À lire :

Narens, L., Nelson, T. O., & Scheck, P. (2008). Memory monitoring and delayed JOL effect. In J. Dunlovsky & R. A. Bjork (Eds.), Hanbook of Metamemory and Memory. New York: Psychology Press.


Voir aussi :

Jugement d'apprentissage