Effet du testing

Testing effect
Syn. anglais : retrieval practice effect
syn. français : effet de la pratique de la récupération


Le fait de tester sa mémoire améliore plus la rétention à long terme des informations que le fait de réétudier ces informations ou de ne pas pratiquer de test. Dans certaines circonstances, le testing peut avoir un effet néfaste sur la mémoire (effet du testing négatif).

À lire :

Roediger, H. L., & Karpicke, J. D. (2006). The power of testing memory: Basic research and implications for educational practice. Perspectives on Psychological Science, 1(3), 181–210.

Voir aussi :

Suggestibilité facilitée par la récupération