Effet de la dimension de la catégorie

Category size effect

Le temps de décision dans une tâche de vérification de phrases est plus court lorsque la phrase porte sur un membre d’une catégorie sémantique plus étendue que d’une catégorie sémantique plus étendue.

En savoir plus :

Supposons que les deux phrases suivantes sont à vérifier :

1. le canari est un oiseau
2. le canari est un animal

Le temps de décision est plus court pour la première phrase : la catégorie oiseau est moins étendue que la catégorie animal.

On peut trouver des cas où le temps de réaction est plus court lorsque la décision porte sur l’appartenance à une catégorie plus vaste : on parle alors de l’effet de la dimension de la catégorie inverse (reversal category size effect).


À lire :

Collins, A. M., & Quillian, M. R. (1970). Does category size affect categorization time? Journal of verbal learning and verbal behavior, 9(4), 432–438.

Landauer, T. K., & Freedman, J. L. (1968). Information retrieval from long-term memory: Category size and recognition time. Journal of Verbal Learning and Verbal Behavior, 7(2), 291‑295. http://doi.org/10.1016/S0022-5371(68)80003-9


Voir aussi :

Comparaison de traits (modèle par)
Mémoire sémantique
Tâche de vérification de phrases