Fluence de la récupération

Retrieval fluency

Expérience subjective de la facilité avec laquelle une information vient à l'esprit lorsqu'on essaye de la retrouver en mémoire. La fluence de la récupération peut être utilisée comme un indice métacognitif, pas toujours pertinent, de l'exactitude de l'information recouvrée : plus la récupération serait facile, plus l'information serait correcte.


À lire :

Benjamin, A. S., & Bjork, R. A. (1996). Retrieval fluency as a metacognitive index. In L. M. Reder (Éd.), Implicit Memory and Metacognition (p. 309‑338). Hillsdale, NJ: Erlbaum.

Benjamin, A. S., Bjork, R. A., & Schwartz, B. L. (1998). The mismeasure of memory: when retrieval fluency is misleading as a metamnemonic index. Journal of Experimental Psychology. General, 127(1), 55‑68.

Kelley, C. M., & Rhodes, M. G. (2002). Making sense and nonsense of experience: Attributions in memory and judgment. In B. H. Ross (Éd.), The Psychology of Learning and Motivation (Vol. 41, p. 293‑320). San Diego, CA: Academic Press.