Heuristique de distinctivité

Distinctiveness heuristic

Dans un test de reconnaissance, règle selon laquelle les sujets s’attendent à récupérer des informations détaillées et distinctives. Si de telles informations ne sont pas disponibles, les sujets rejettent alors lélément à reconnaître comme n’ayant pas été étudié.

En savoir plus :


L’heuristique de distinctivité a été étudiée dans le cadre du paradigme DRM où l’on a pu montrer que le taux de fausses reconnaissances est moins élevé lorsque les éléments sont présentés et codés sous forme d’images par rapport à une présentation sous forme de mots, les images étant supposées créer des traces plus distinctives et détaillées (voir, par exemple : Israel et Schacter, 1997; Schacter, Israel et Racine, 1999.)

L’heuristique de distinctivité peut être comprise comme une stratégie métamnésique permettant de supprimer les fausses reconnaissances et peut être interprétée dans le cadre de la théorie des traces floues de Brainerd et Reyna : les fausses reconnaissances seraient basées sur les traces mnésiques représentant le sens général (gist trace) alors que les images créent des traces détaillées (verbatim trace) permettant de mieux distinguer un vrai d’un faux souvenir.


Voir aussi :

Encodage relationnel appauvri
Faux souvenir
Paradigme DRM


A lire :

Hege, A.C.G., Dodson, C.S. (2004). Why distinctive information reduces false memories : Evidence for both impoverished relational-encoding and distinctiveness heuristic accounts. Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition, 30, 787-795.