Hypothèse de Skaggs-Robinson

Skaggs-robinson hypothesis ;
Syn. français : Paradoxe de la similarité
Syn. anglais : Similarity paradox

Hypothèse sur le niveau d’interférence rétroactive en fonction du degré de similarité entre l’apprentissage original et une seconde tâche de mémoire. Quand les deux tâches sont identiques, ou presque identiques, la rétention de l’apprentissage initial atteindrait un niveau élevé. Quand les deux tâches de mémoire sont similaires à un degré intermédiaire, la rétention de l’apprentissage original serait faible. Quand les deux tâches de mémoire sont différentes, la rétention de l’apprentissage original serait meilleure, mais sans atteindre le niveau en cas de similarité maximale (Robinson, 1927; Skaggs, 1925).


À lire :

Robinson, E. S. (1927). The “similarity”  factor in retroaction. The American Journal of Psychology, 39(1/4), 297‑312. http://doi.org/10.2307/1415419

Skaggs, E. . (1925). Further studies in retroactive inhibition. Psychology Monographs, 34(8), 1‑60. https://archive.org/details/psychologicalmon348ameruoft