Hypothèse du soutien environnemental

Environmental support hypothesis


Hypothèse selon laquelle les adultes âgés échoueraient dans certaines tâches de mémoire (en particulier, dans les tâches de rappel libre), car ils éprouveraient plus de difficultés que les jeunes adultes à amorcer d’eux-mêmes des opérations de traitement. Des informations présentes dans l’environnement (indices, contexte…) leur permettraient alors de compenser ces difficultés.

À lire :

Craik, F. I. M. (1986). A functional account of age differences in memory. In F. Klix & H. Hagendorf (Eds.), Human memory and cognitive capabilities (pp. 409-422). Amsterdam: Elsevier.