Hypothèse de l'attention élevée

Elevated-attention hypthesis

Hypothèse proposée par certains auteurs pour expliquer leffet de fréquence en reconnaissance : les sujets alloueraient plus d’attention aux mots de faible fréquence ce qui expliquerait pourquoi ceux-ci sont mieux reconnus que les mots de haute fréquence.

A lire :


Malmberg, K.J., Nelson, T.O. (2003). The word frequency effect for recognition memory and the elevated-attention hypothesis. Memory and Cognition, 31, 35-43.


Voir aussi :

Effet de la fréquence des mots