Mémoire de travail à long terme

Long-term working memory

La mémoire de travail est généralement considérée comme un système temporaire de stockage et de manipulation des informations à capacité limitée. Ericsson et Kintsch (1995) ont proposé d’ajouter à cette mémoire de travail à court terme une mémoire de travail à long terme. Celle-ci est conçue comme une partie de la mémoire à long terme. Elle n’a pas de capacité limitée, son contenu est récupérable directement, rapidement et automatiquement à partir d’indices dans la mémoire à court terme et est uniquement impliquée dans les domaines de connaissance familiers, les compétences expertes des sujets (jeu d’échecs, diagnostic médical, compréhension de textes...).


À lire :

Ericsson, K.A., Kintsch, W. (1995). Long term working memory. Psychological Review, 102, 211-245.

Guida, A., Tardieu, H., & Nicolas, S. (2009). Mémoire de travail à long terme : quelle est l'utilité de ce concept ? Emergence, concurrence et bilan de la théorie d'Ericsson et Kintsch (1995). L'Année Psychologique, 109(1), 83-122.

Kintsch, W., Patel, V.L., Ericsson, K.A. (1999). The role of long-term working memory in text comprehension. Psychologia, 42, 186-198.

Voir aussi :

Mémoire de travail