Mémoire dépendante de l'état

State-dependent memory

Phénomène montrant que la récupération mnémonique est plus performante si la remémoration s’effectue lorsque le sujet est dans le même état physiologique, affectif ou émotionnel que lors de l’encodage.

En savoir plus :

1. L’effet de l’humeur :

Des résultats semblent indiquer que l’état affectif lors de la remémoration peut biaiser la récupération vers certains types de souvenirs : par exemple, les sujets tristes rappellent préférentiellement des souvenirs négatifs alors que les sujets heureux rappellent préférentiellement des souvenirs positifs. Toutefois, des travaux n’ont pas toujours réussi à répliquer les résultats montrant une dépendance de la mémoire à l’état affectif. Il s’agirait donc d’un phénomène fragile et apparaissant dans des circonstances très restreintes (Eich, 1995).


2. L’effet des drogues et de substances :

Une recherche de Goodwin etcolal. de 1969 a montré que des sujets manifestaient un meilleur rappel ’ ils étaient en état d’ébriété lors de l’encodage et de la récupération alors que le rappel était moins bon si l’état physiologique lié à la consommation d’alcool était différent entre les deux phases. La reconnaissance n’était pas sensible à cette dépendance.

Une recherche de Eich (1980) a montré une dépendance de l’état après la consommation de marihuana sur le rappel libre, mais pas la reconnaissance, Mewaldt etcolal. (1988) sur le rappel libre après l’inhalation de protoxyde d’azote (gaz hilarant), mais pas sur une tâche d’apprentissage de paires associées, tandis que Peters et McGee en 1982 ont pu montrer un effet de dépendance de l’état après la consommation de tabac sur le rappel libre et la reconnaissance.


Comme le souligne justement Squire et Kandel (2002), il faut toutefois bien garder à ’ esprit que ces substances ont généralement des effets nocifs sur la mémoire et que la meilleure performance de la mémoire reste la condition où ’ encodage et la récupération se font sans consommation de celles-ci.


À lire :

Eich, E. (1995). Searching for mood dependent memory. Psychological Science, 6, 67-75.