Modèle de l'espace multidimensionnel des visages

Multidimensional face space model


Modèle développé par Tim Valentine et collaborateurs, décrivant la manière dont seraient stockés les visages en mémoire. Chaque visage est représenté par une valeur sur des dimensions décrivant différents aspects des visages (longueur du nez, élongation du visage...)  Les visages typiques sont concentrés dans l’espace et plus proches du croisement des axes. Les visages distinctifs sont plus éloignés et isolés. Ceci expliquerait pourquoi les seconds sont mieux reconnus que les premiers. Il existe en fait deux versions du modèle : le modèle par exemplaires (les visages sont représentés indépendamment d’une norme) et le modèle par prototype (les visages sont représentés comme des déviations par rapport à un prototype).    


À lire :

Hole, G. J., & Bourne, V. (2010). Face Processing: Psychological, Neuropsychological, and Applied Perspectives. Oxford: Oxford University Press.

Valentine, T., & Endo, M. (1992). Towards an exemplar model of face processing: the effects of race and distinctiveness. The Quarterly journal of experimental psychology. A, Human experimental psychology, 44(4), 671-703.