Paradigme « One-list-back »

One-list-back paradigm

Les sujets étudient des listes de 5 ou 20 mots. Après chaque liste (sauf pour la première liste), ils doivent rappeler les mots de la liste qui l’a précédée (par exemple, après l’étude de la liste 3, rappel de la liste 2).

À lire :

Shiffrin, R. M. (1970). Trace erosion or retrieval failure? Science, 168(3939), 1601‑1603.