Paradigme des crashing memories

Crashing memories paradigm

Paradigme expérimental dans lequel on insinue qu’il existe un enregistrement vidéo du moment où s’est produit une catastrophe (comme le crash d’un avion) ou tout autre fait public (comme l’assassinat d’un homme politique). Les participants peuvent ensuite de souvenir d’avoir vu ces images alors que, dans les faits, elles n’existent pas.

À lire :

Crombag, H. F. M., Wagenaar, W. A., & Van Koppen, P. J. (1996). Crashing memories and the problem of “source monitoring.” Applied Cognitive Psychology, 10(2), 95–104. doi:10.1002/(SICI)1099-0720(199604)10:2<95::AID-ACP366>3.0.CO;2-#

Voir aussi :

Faux souvenir

Sur le web :

PsychoTémoins (INIST-CNRS) - Des souvenirs d’images inexistantes ?