Paradigme DRM

DRM paradigm

Développé par Deese (1959) et popularisé par Roediger et McDermott (1995), le paradigme DRM (pour Deese-Roediger-McDermott) consiste à demander aux sujets d’étudier des listes des mots conçues chacune de la manière suivante. Chacun des  mots d’une liste (repos, sieste, lit...) est associé à un autre mot, appelé leurre critique qui n’est pas présenté (sommeil). Les résultats montrent que les sujets peuvent rappeler ou reconnaître de façon erronée et à des taux élevés, les leurres critiques en raison des liens qu’ils partagent avec les mots étudiés.


À lire :

Deese, J. (1959). On the prediction of occurence of particular verbal intrusions in immediate recall. Journal of Experimental Psychology, 58(1), 17–22.

Gallo, D. A. (2006). Associative Illusions of Memory: False Memory Research in DRM and Related Tasks. Hove: Psychology Press.

Roediger, H. L., & McDermott, K. B. (1995). Creating false memories: Remembering words not presented in lists. Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory, and Cognition, 21(4), 803-814. 


Voir aussi :

Effet de modalité dans les faux souvenirs
Faux souvenir
Faux souvenir spontané
Heuristique de distinctivité