Partage temporel des ressources (modèle du)

Time-bases resource sharing model
TBRS model

Modèle selon lequel le fonctionnement de la mémoire de travail repose sur l’alternance entre les activités de stockage et de traitement des informations.


En savoir plus :

Le modèle TBRS s’appuie sur quatre hypothèses (d’après Barrouillet et al., 2004 ; Barrouillet & Camos, 2014 ; Camos & Barouillet, 2014). Premièrement, le stockage et le traitement des informations en mémoire de travail partagent une même ressource attentionnelle limitée. Deuxièmement, cette ressource est partagée dans le temps, les processus étant limités par un goulot d’étranglement qui contraint les opérations de stockage et de traitement à se réaliser chacune à leur tour (traitement séquentiel). Troisièmement, les traces en mémoire de travail se détériorent rapidement par des processus de déclin temporel et d’interférence dès que l’attention ne porte plus sur elles. Pour  qu’elles ne disparaissent pas, elles doivent être réactivités ou reconstruites (refocalisation attentionnelle). Quatrièmement, pour éviter la perte des traces en mémoire, l’attention alterne continuellement entre les opérations de traitement et les opérations de stockage pour rafraichir les traces au cours de courtes pauses libérées pendant les opérations de traitement.


À lire :

Barrouillet, P., Bernardin, S., & Camos, V. (2004). Time constraints and resource sharing in adults’ working memory spans. Journal of Experimental Psychology: General, 133(1), 83‑100. doi:10.1037/0096-3445.133.1.83

Barrouillet, P., & Camos, V. (2015). Working Memory: Loss and Reconstruction. Hove: Psychology Press.

Camos, V., & Barrouillet, P. (2014). Le développement de la mémoire de travail : perspectives dans le cadre du modèle de partage temporel des ressources. Psychologie Française, 59(1), 21‑39. doi:10.1016/j.psfr.2012.12.003

Sur le web :

Site officiel du modèle TBRS

Voir aussi :

Boucle exécutive
Mémoire de travail