SPI (modèle)

SPI model

Le modèle SPI (pour Sériel, Parallèle,Indépendant) de Tulving (1995) repose sur l'idée que la mémoire est composée de plusieurs systèmes organisés de façon hiérarchique. De plus, le modèle précise les relations fonctionnelles entre ces systèmes.
1. L'encodage est supposé être de nature sérielle, le codage dans un système est donc dépendant du codage réussi dans le système qui le précède (par exemple, le codage en mémoire épisodique dépend d'abord du codage en mémoire sémantique) ;
2. Les informations sont stockées de façon parallèle dans les différents systèmes ;
3. La récupération des informations dans un système est indépendante de la récupération dans les autres systèmes.

À lire :

Tulving, E. (1995). Organization of memory: Quo vadis? In M. S. Gazzaniga (Ed.), The Cognitive Neurosciences (pp. 753–847). Cambridge, MA: The MIT Press.