Syllabes sans signification

Nonsense syllabes

Syllabes (du type Consonne-Voyelle-Consonne) n’ayant aucun sens, utilisées pour la première fois par Ebbinghaus dans des épreuves de mémoire (1885), et censées lui permettre d’étudier le fonctionnement mnésique sans que celui-ci soit contaminé par la signification du matériel.

À lire :

Ebbinghaus, H. (1885). La Mémoire : Recherches de Psychologie Experimentale. Paris: L’Harmattan