Théorie des structures conceptuelles

Conceptual structure account

Théorie et modèle connexionniste portant sur la manière dont les concepts  sont représentés et traités en mémoire sémantique en fonction de l'interaction entre deux caractéristiques statistiques de leurs propriétés (ou traits) sémantiques : la distinctivité (degré avec lequel un trait est partagé avec d'autres concepts ou avec lequel il permet de distinguer un concept d'un autre) et la corrélation (degré de co-occurrence des traits). Selon ce point de vue, les êtres vivants (living things) disposeraient d’un grand nombre de traits partagés et fortement corrélés entre eux. Les objets inanimés possèdent peu de traits sémantiques mais ceux-ci sont plus distinctifs.


À lire :

Taylor, K. I., Moss, H. E., & Tyler, L. K. (2007). The conceptual structure account: A cognitive model of semantic memory and its neural instantiation. In J. Hart & M. Kraut (éd.), Neural basis of semantic memory (p. 265–301). Cambridge: Cambridge University Press.



Voir aussi :

Mémoire de travail